Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

Communiqués

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   ressource 12 sur 1637   Suivante ►
 
Agressions : Une appli d'alerte spécialement créée pour les IPCSR et DPCSR ?
Cliquez pour rendre cette question favorite

Agressions : Une appli d'alerte spécialement créée pour les IPCSR et DPCSR ?

 
Posté le 21/06/2024

Le SNICA-FO revendique un bouton d'alerte des forces de l'ordre sur tablette, solution plébiscitée par les IPCSR.

L'administration de son côté a souhaité expérimenter un DATI (dispositif d'alerte pour travailleurs isolés), relié aux BER et installé sur nos téléphones.

Nous vous avons exposé, lors des AG du 13 juin, les principales remarques formulées par nos collègues expérimentateurs (que vous pouvez retrouver ici).

Lorsque les OS ont rencontré la DSR, le 06 juin dernier, le SNICA-FO a demandé un élargissement du test à davantage d'IPCSR et de départements (CR de la réunion ici). En effet, seuls 9 inspecteurs ont pu tester le DATI, et chacun n'a essayé que l'un des outils connectés à ce dispositif (montre ou tour de cou) quand les deux autres (clip ceinture et scratch vêtements) n'ont pas été testés.

Nous avons aussi suggéré à la DSR d'inviter la société NéoVigie à assister à au moins une demi-journée d'examen afin que les concepteurs de cet appareil connaissent les conditions dans lesquelles nous travaillons.

Enfin, nous avons demandé qu'une expérimentation de notre proposition soit également lancée.

Au cours d'un échange ultérieur en bilatéral (le mardi 18 juin), le SNICA-FO a précisé à nouveau qu'il ne s'agissait pas de se précipiter pour au final déployer un service qui ne serait pas utilisé. Il convient en effet de prendre le temps de discuter avec vous, les principaux intéressés, pour mettre en place une solution adaptée qui emporte votre adhésion.

De fil en aiguille, nous en sommes arrivés à la conclusion que le MI pourrait créer, en interne, une application conçue pour les IPCSR et DPCSR en examen (et les éventuels autres agents isolés et itinérants du ministère) et utilisable depuis nos tablettes.

Le SNICA-FO a indiqué qu'il prendrait contact avec ses homologues FO des services informatiques pour connaître les possibilités existantes.

Notre interlocuteur, Monsieur Riquelme, adjoint de la Sous-directrice ERPC, s'est alors proposé de soumettre notre problématique à la DTNUM (direction de la transformation numérique), qui comprend une sous-direction ainsi décrite sur le site du MI :

La sous-direction des applications numériques conçoit et réalise les applications du ministère au profit de ses services. En lien avec la sous-direction de l’innovation et de la donnée, elle met en œuvre les démarches agiles. Cette dernière vise à délivrer rapidement et avec le moins de dérive possible, des produits sécurisés et de qualité centrés sur les besoins utilisateurs, à l’instar de l’application MaProcuration, alors développée en 6 mois par les agents de la direction.

Gageons que notre ministère de tutelle saura être efficace sur ce sujet crucial et nous proposera de mettre au point, après échanges avec les syndicats représentatifs, un outil calibré en fonction des conditions d'exercice de nos missions, qui réponde précisément aux attentes des IPCSR et DPCSR.

Affaire à suivre donc...

 

(c) 2014-2019 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools