Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

Ressource

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   ressource 40 sur 1208   Suivante ►
 
Anniversaire d'APEP : déjà 7 ans de misère ! Et ça continue en ce début d'année 2022...
Cliquez pour rendre cette question favorite

Anniversaire d'APEP : déjà 7 ans de misère ! Et ça continue en ce début d'année 2022...

 
Posté le 13/01/2022

Il y a des anniversaires dont on se passerait bien.

Il y a 7 ans, en janvier 2015, l'Application pour le Passage des Épreuves Pratiques (APEP) était généralisée après avoir été testée dans 3 départements (42, 75 et 78)...avec "succès", bien entendu, comme le prétendait alors l'Administration.

Il faut dire que ce système constituait un pan de la réforme du permis de conduire voulue par le Président de la République, mise en œuvre par le ministre de l’Intérieur, et que dans le discours officiel, tout devait, coûte que coûte, bien se passer.

Dans une vie de couple, il paraît que le cap des 7 ans est difficile. Mais dans la relation que nous entretenons avec APEP, c'est le conflit depuis le premier regard !

Pourtant depuis le commencement, on nous promet le miracle : une histoire sans nuage et le parfait amour.

Quand le 1er décembre 2016, après un premier matériel désastreux, la tablette nouvelle génération est généralisée pour l'ensemble des IPCSR et DPCSR, tout devait, là encore, aller pour le mieux. Mais de nouveau, les déconvenues se sont enchaînées, avec notamment une saturation récurrente du serveur. Car depuis le début, le matériel défectueux le dispute aux applications inabouties, qui de concert nous ruinent le quotidien et jouent avec nos nerfs !

En 2016, le SNICA-FO prenait encore (et déjà…) la plume pour s'adresser au DISR le 05 décembre en lui faisant part de l'exaspération exprimée sur le terrain par les "multiples dysfonctionnements" rencontrés.

Depuis cette date, les problèmes se superposent, les innombrables mises à jour imposées sur le temps personnel tout le long de ces années nous vendent du rêve car les difficultés demeurent alors que la DSR voudrait nous faire croire que "cette fois-ci, ce sera la bonne".

2021 a été conforme aux années précédentes dans le domaine. C'est-à-dire que ça a été système D pour faire face sur le terrain et dans les BER. Et qu'un temps considérable, notamment sur la vie privée, a été utilisé pour compenser l'incapacité de l'Administration à fiabiliser le dispositif.

Et en 2022, nos remontées démontrent que cette nouvelle année commence sous les mêmes mauvais auspices!

Résultats qui ne remontent pas, examens inscrits en NH alors que réalisés, avec au final toujours les mêmes conséquences pour les agents : du stress, du temps perdu, des vérifications administratives, la rédaction fastidieuse de CEPC papier et des saisies le soir sur Aurige !

Et en retour de tous ces efforts consentis depuis 7 ans pour que le service public des examens du permis de conduire ne soit pas déconsidéré des usagers, qu’avons-nous ?

Alors que la généralisation de Rendez-vous permis est annoncée, les IPCSR et DPCSR se posent eux en tout cas la question et ne mettent pas longtemps à trouver la réponse !

 

(c) 2014-2019 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools