Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

Communiqués

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   ressource 37 sur 1178   Suivante ►
 
Le silence de l’Administration est l’aveu de son mépris: le combat continue et s’amplifie !
Cliquez pour rendre cette question favorite

Le silence de l’Administration est l’aveu de son mépris: le combat continue et s’amplifie !

 
Posté le 17/11/2021



Suite à la journée de grève du 18 octobre dernier, suivie à 36.8%, le ministère de l’Intérieur a fait le choix de rester silencieux, préférant ignorer le mécontentement des personnels et leurs attentes.

Il campe sur son unique proposition d’un groupe de travail désormais lancé sans l’organisation syndicale majoritaire des IPCSR. C’est une conception toute particulière du dialogue social puisqu’il tente de s’affranchir de cette façon du positionnement d’un syndicat représentant les 2/3 du corps aux dernières élections professionnelles.

En parallèle, il délaisse des revendications vitales pour notre avenir et celui du service public (effectifs en tête), ainsi que la marque tangible d’une reconnaissance amplement méritée pour ses personnels, via la revalorisation immédiate de leur IFSE notamment.

Cet entêtement de l’Administration accentue l’exaspération et gonfle les rangs des potentiels grévistes. Il nous contraint à passer à l’étape suivante du mouvement entamé cet été.

Les remontées de terrain ainsi que les derniers débats avec la commission exécutive ont ainsi permis de définir avec précision la suite de l’action.

Un nouveau préavis de grève sera envoyé au ministre de l’Intérieur au mois de décembre. Ce même mois sera mis à profit pour alimenter les discussions lors des RIS pendant lesquelles nous vous espérons nombreux. N’hésitez pas à solliciter votre BER si vous avez omis de la poser, le délai de prévenance réglementaire et les modalités de programmation des journées le permettent encore.

Dès le 13 janvier et tous les jeudis des semaines paires, jusqu’aux élections présidentielles s'il le faut, les agents seront couverts par le préavis de décembre. Chacune de ces journées verra la mise en place de piquets de grève, à l’instar de ce qui a été organisé le 18 octobre 2021. L’objectif consiste à donner de la visibilité à notre combat, en particulier auprès des médias.

Au silence de l’Administration, les agents répondront par la clameur des piquets de grève !

Cette période sera en outre ponctuée par une assemblée générale qui se tiendra le mardi 1er février. Il s’agira d’un moment privilégié pour échanger sur l’actualité du moment. Pensez à le faire figurer sur votre prochain tableau de travail prévisionnel.

La lutte continue, on lâche rien !

A bientôt !

 

(c) 2014-2019 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools