Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

Ressource

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   ressource 8 sur 992   Suivante ►
 
IPCSR EN DANGER- STOP !
Cliquez pour rendre cette question favorite

IPCSR EN DANGER- STOP !

 
Posté le 24/06/2020

Le protocole sanitaire national défini par le Ministère de la Santé met en lumière la difficulté à protéger les personnes dans un espace confiné. Il s'impose lors des examens du permis de conduire aux IPCSR, candidats et enseignants, dans un contexte sanitaire encore préoccupant.

Malgré nos nombreuses sollicitations, afin que toutes les contraintes soient prises en considération dans l'organisation de la journée de travail,  la DSR et désormais le ministre de l'Intérieur lui-même (voir courrier ci-dessous) s'entêtent à imposer une programmation habituelle à une période qui est pourtant exceptionnelle ! 

Conséquence : le nombre d'IPCSR victimes de malaises et contraints de cesser le travail augmente chaque jour, qui plus est avec la hausse des températures.

Nous vous rappelons que lorsque vous n'êtes plus en mesure d'assurer vos missions dans des conditions normales et que votre santé et la sécurité de tous en pâtissent, l'interruption des examens devient une évidence. 

Deux possibilités dans ce cas :

- votre médecin doit rédiger un arrêt pour accident de service. L'agent  transmet rapidement cet arrêt à sa hiérarchie, accompagné d'une déclaration d'accident de service (en pièce jointe de ce post)

- en fonction de votre propre perception du danger, il est également envisageable d’exercer votre droit de retrait

C'est un droit individuel, vous trouverez également en pièce jointe un "aide-mémoire" sur ce sujet.

Nous vous rappelons que seul le Ministère de la Santé a compétence  pour modifier le protocole sanitaire relatif à l'examen du permis de conduire, et que l'apparition de nouveaux foyers épidémiques reste inquiétante.

Le SNICA-FO reste à votre disposition.

    

 

(c) 2014-2019 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools