Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

Editos

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   ressource 1277 sur 1615   Suivante ►
 
Edito nouvelle année
Cliquez pour rendre cette question favorite

Edito nouvelle année

 

Thème

Tags

Posté le 04/01/2017

Dans le domaine du permis de conduire, l’année 2016 a été marquée par le déploiement de diverses dispositions issues notamment de la « réforme Cazeneuve » et de la « loi Macron ».

Le SNICA-FO continue d’affirmer qu’il ne s’agit pas de transformations nécessaires et adaptées. En effet, comme chacun l’a constaté sur le terrain, le diagnostic de départ sur l’état de santé de notre service public a été faussé par les tenants du libéralisme, qui préfèrent les privatisations aux mesures garantissant l’efficience du service public.

Le SNICA-FO n’a toutefois jamais refusé d’envisager des évolutions dans notre secteur, comme en témoignent nos multiples contributions écrites. Nous avons toujours estimé que le progrès passait par une emprise plus grande de l’Etat sur le secteur marchand de l’éducation routière, par exemple avec le déploiement des missions de contrôles qui nous sont statutairement dévolues.

Or, que constatons-nous de plus en plus dans tous les domaines ? Des décisions unilatérales, précipitées, basée sur la seule volonté de réduire les dépenses publiques, sans anticipation des conséquences, sans mobilisation de l’intelligence citoyenne. En clair, une remise en cause du principe démocratique ; des décisions présentées comme « les seules possibles » : la privatisation galopante pour étendre les latitudes du marché et livrer totalement l’usager, tous les aspects de sa vie et de sa personnalité, à la logique concurrentielle. Le SNICA-FO réprouve au plus haut point cette dictature de la pensée unique et continuera à la combattre.

L’année 2017 sera ponctuée par les élections présidentielles. Comme à son habitude, en vertu de son indépendance, FO ne donnera aucune consigne de vote. Pour autant, notre organisation syndicale ne s’interdit pas de porter un jugement sévère sur les programmes électoraux qui visent à ruiner les fondements de la fonction publique, les conquêtes sociales, en un mot, l’essence même de notre République.

Plus que jamais, nous invitons chaque IPCSR et DPCSR à scruter avec attention les orientations définies par les différents candidats et à exprimer leur choix dans les urnes. Car le plus grand danger est l’indifférence générale, qui éloigne les citoyens de la politique et du débat public. Nous ne devons jamais céder à cette indifférence, qui est tout à la fois la conséquence de l’idéologie libérale dominante et le symptôme de sa puissance.

Quoi qu’il advienne en mai 2017, vous pourrez toujours compter sur le SNICA-FO et ses structures pour défendre les intérêts particuliers des IPCSR et DPCSR et pour porter un projet de service public ambitieux et néanmoins réaliste.

Toute l’équipe du SNICA-FO vous renouvelle ses voeux pour une excellente année 2017. Que l’esprit de corps qui fait notre force continue à nous habiter. Ne baissons jamais la garde et soyons les acteurs déterminés de notre propre avenir !

 

(c) 2014-2019 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools