Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

Réunions

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   ressource 51 sur 1637   Suivante ►
 
GT - Inventaire et chronométrage des tâches additionnelles des IPCSR
Cliquez pour rendre cette question favorite

GT - Inventaire et chronométrage des tâches additionnelles des IPCSR

 
Posté le 04/04/2024

 

En janvier 2022, les IPCSR votaient la levée du préavis de grève déposé par le SNICA-FO, suite à cet engagement pris en audience par le Préfet Olivier Jacob, Secrétaire général adjoint du ministère de l’Intérieur : la réalisation de l’inventaire des tâches additionnelles dévolues aux IPCSR et leur chronométrage par une entreprise indépendante.

Le rappel du fondement de cette revendication, portée depuis plusieurs années par votre syndicat majoritaire, est ici, pour mémoire. 

Après une interruption de deux ans, suite aux mensonges et manipulations de la précédente DISR, la même qui a œuvré en catimini pour nous voler la phase Hors-Circulation des Titres-Pro, ce groupe de travail a repris hier.

Lors de cette réunion, le SNICA-FO a rappelé l’historique de sa revendication et des travaux déjà menés, puis il a posé ses conditions pour les discussions à venir :

- La mise à jour de l’inventaire des Tâches additionnelles : RDV-P est en effet à présent complètement déployée, ce qui nécessite d’actualiser cette liste.

- Un chronométrage objectif, réalisé, soit par une entité indépendante comme s’y est engagé notre ministère, soit par un corps de hauts-fonctionnaires dont l’objectivité ne peut être remise en cause, comme par exemple l’IGA, l’IGEDD, etc.

Cette suggestion du SNICA-FO, qui devra toutefois bien sûr recueillir votre assentiment si une proposition évitant l’externalisation de ce chronométrage nous est faite, permettrait une économie non négligeable pour la DSR.

Mais voilà que cette éventualité, qui démontre une réelle volonté de négociation de la part du SNICA-FO dans le cadre d’un dialogue social constructif, ne convient pas -non plus- à notre Administration. Cette dernière a même semblé envisager un instant un chronométrage par les DPPCSR en charge des audits quinquennaux ! Compte-tenu des témoignages que nous détenons concernant leur « professionnalisme » (absence de bienveillance, audits « à charge », discrimination syndicale, etc.) nous n’avons pas eu besoin de solliciter votre avis et avons immédiatement rejeté cette pseudo-solution.

La prochaine réunion de ce GT aura lieu autour de la mi-mai.

Vous pouvez compter sur nous pour défendre vos intérêts bec et ongles. Car si le SNICA-FO partage les préoccupations de l’Administration en matière d’utilisation des budgets, il est hors de question que les économies se fassent sur le dos des agents.

Ainsi, il convient non seulement de s’assurer du respect du temps de travail réglementaire pour les IPCSR, mais il faut aussi que l’Administration accepte d’examiner la charge de travail des DPCSR. Il n’est en effet pas tolérable que nos cadres effectuent des centaines d’heures supplémentaires/an, sans aucune compensation (estimation, fourchette basse : plus de 20 ETP économisés sur le dos des DPCSR !).

Quand le SNICA-FO revendique le recrutement de 200 IPCSR (100 le seront suite à la décision du ministre Darmanin, les 100 autres permettraient de développer les missions de contrôle, comme cela s’impose) et 20 DPCSR, il est parfaitement lucide et pertinent.

Respect du temps de travail, respect des droits : IPCSR et DPCSR, même combat !

Les membres de la délégation du SNICA-FO

Damien Mascaras, Anthony Rydier, Assma Ibrahimi, Aline Brionne, Philippe Destarkeet, Priscillia Mérien et Emilie Després 

Partager sur

 

(c) 2014-2019 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools