Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

Médias

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   ressource 964 sur 1042   Suivante ►
 
Permis de conduire : la réforme ne passe pas, une grève annoncée
Cliquez pour rendre cette question favorite

Permis de conduire : la réforme ne passe pas, une grève annoncée

 
Posté le 15/08/2014

Les inspecteurs du permis de conduire ne comptent pas en rester là. Le 25 juin dernier, 90 % d’entre eux (selon les syndicats) ont fait grève au niveau national pour protester contre la réforme voulue par le gouvernement.

Adoptée dès cet été, cette réforme vise à réduire les délais pour repasser le permis en cas d’échec. Selon les statistiques du ministère de l’Intérieur (“Les Échos” du 11 août), il faut en effet attendre jusqu’à 98 jours pour repasser son permis. Ce délai grimpe même jusqu’à 140 jours à Paris, ou dans certains départements... comme l’Ardèche (120 jours !). « Ces chiffres sont une moyenne et ne tiennent pas compte de la nécessité pour certains candidats d’attendre un peu avant de reprendre des cours faute de moyens », décrypte Cyril Chouan, délégué pour l’Ardèche du syndicat majoritaire Snica-FO.

Ce syndicaliste ne décolère surtout pas contre les mesures prises par le gouvernement pour réduire ce fameux délai d’attente. L’examen pratique a ainsi été abaissé de 35 à 32 minutes et les inspecteurs ont été déchargés de certaines missions comme le permis poids lourds (dispensé par des gendarmes par exemple) ou le code. À terme, l’examen du code pourrait revenir dans l’escarcelle d’entreprises privées.

« Réduire le délai d’attente ne fera qu’entretenir l’échec »

« Plutôt que de réduire les délais pour repasser le permis, pourquoi le gouvernement n’essaie pas d’aider à la réussite des candidats ? » interroge Cyril Chouan. Pour lui, les solutions du gouvernement sont contre-productives : « Réduire le délai d’attente ne fera qu’entretenir l’échec. »

Face à un gouvernement “sourd”, les syndicats prévoient une grève dès la mi-septembre. « Et cette fois-ci, elle sera illimitée », prévient Cyril Chouan.

 

(c) 2014-2019 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools