Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

Communiqués

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   ressource 34 sur 1162   Suivante ►
 
APEP : l’Application qui Plante en Permanence, à l’heure de rendez-vous permis
Cliquez pour rendre cette question favorite

APEP : l’Application qui Plante en Permanence, à l’heure de rendez-vous permis

 
Posté le 14/10/2021

Chaque IPCSR peut constater au jour le jour le manque de fiabilité de l'application APEP, utilisée en examen :

- application bloquée ou identification impossible nécessitant de nombreuses désinstallations - réinstallations,

- renseignements manquants nécessitant la consultation d'Aurige,

- lenteurs dans les transferts de données,

- remontées de résultats aléatoires, voire CEPC qui se perdent dans la nature, etc.

Ces difficultés se doublent maintenant, pour tout le sud de la France (avant généralisation au cours de l'année 2022) des errances de Rendez-vous Permis, occasionnant erreurs et retards multiples :

- horaires de convocations ne correspondant pas à la durée de l'examen,

- découpage de la journée en 4 sessions d'examens qui disperse d'autant les candidats dans l'application,

- candidats différents de la liste reçue la veille par mail et qui ne sont pas dans l'ordre chronologique, voire qui disparaissent à l'ouverture de l'application,

- blocage de certaines fonctions, qui nécessite la suppression à la fois des candidats et/ou des auto-écoles importées automatiquement pour les ressaisir manuellement, etc.

Et que penser des 22 créneaux horaires quotidiens intégrés au dispositif ? A l’heure où la flexibilité et la productivité sont valorisées par les employeurs, il y a de quoi s’inquiéter !

Pour l’heure, ces dysfonctionnements décrédibilisent le service public des examens, et exposent d'autant plus les IPCSR au mécontentement légitime des usagers, déjà bien éprouvés par les tribulations rencontrées sur l'ANTS.

Les IPCSR ne peuvent pas constituer en permanence un vivier de "testeurs" à disposition de la DSR et des sociétés informatiques missionnées pour numériser notre activité.

La quiétude indispensable au bon déroulement des examens ne s’accommode pas de l’approximation mise en œuvre par le Ministère de l'Intérieur !

Elle requiert des matériels fiables et éprouvés, qui facilitent le travail quotidien des IPCSR, au lieu de le déconsidérer.

 

(c) 2014-2019 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools