Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

Communiqués

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   ressource 18 sur 1134   Suivante ►
 
Le ministère de l'intérieur recrute
Cliquez pour rendre cette question favorite

Le ministère de l'intérieur recrute

 
Posté le 16/09/2021

Lors de l'audience de préavis du 29 juin dernier, notre demande de recrutement était balayée d'un revers de main, comme la quasi totalité de notre cahier de revendications. C'est la raison pour laquelle le SNICA-FO a décidé de maintenir son appel à la grève.

Durant la période estivale, nous avons publié une analyse point par point des "réponses" de l'Administration et avons organisé des AG régionales le 09 septembre dernier, pour débattre avec vous des revendications et de la stratégie souhaitée pour les faire aboutir. Les RIS actuellement en cours en sont le prolongement. La date la plus pertinente pour débuter la grève est le 18 octobre prochain (cf. vidéo), ce qui permet de laisser le temps nécessaire aux débats avec vous et à d'éventuels échanges complémentaires avec le MI.

En effet, dans l'intervalle, nous écrivions au ministre de l'Intérieur pour rappeler les attentes des agents de la filière, indiquer la vacuité du relevé de décisions de la DSR et proposer une rencontre. Le Ministre a accepté notre proposition (lien) : la réunion aura lieu le jeudi 23 septembre.

Nous pouvons toutefois d'ores et déjà vous annoncer que le MI a finalement décidé de recruter. Le SNICA-FO a été informé par l'Administration le lundi 6 septembre. Ainsi, même s'il ne s'agira pas de fonctionnaires d'Etat puisque ces emplois ont été proposés aux agents de La Poste, nous constatons que les deux mois d'été ont permis de faire avancer d'un pas un point crucial de notre cahier revendicatif. 

Rappelons cependant que la contractualisation des emplois publics ne fait qu’apporter précarité pour les nouvelles recrues et qu’elle affaiblit très dangereusement la cohésion et les conquêtes des corps concernés. 

Ce seul point ne suffira donc pas à apaiser la colère des IPCSR et DPCSR, même s’il constitue une avancée objective par rapport aux premières réponses fournies par le ministère, alors que nous n'en sommes qu'aux prémices de la mobilisation.

Pour rappel, au sein même de notre ministère, d’autres choix sont faits pour certains corps. La grogne des policiers et gendarmes a permis la création de 10000 postes supplémentaires depuis 2018. Et dans le cas présent, il ne s’agit pas de « contractuels »! Quant aux mesures de revalorisation des carrières de ces mêmes agents, elles font même dire à la cour des comptes qu’il s’agit d’un « effort budgétaire considérable ». 

Comme nous vous le disions lors des AG, tout n’est qu’affaire de choix politiques. Rien  n’est inéluctable! 

Ensemble, à partir du 18 octobre, nous pousserons notre ministère à répondre favorablement à l'ensemble des revendications que vous sélectionnerez par le biais du questionnaire qui vous sera envoyé fin septembre.

D'ici là, restez connectés, nous publierons notamment le CR de l'audience du 23 septembre, ainsi que toutes les précisions utiles concernant vos votes et décisions.

 

(c) 2014-2019 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools