Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

Documentation

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   ressource 4 sur 1010   Suivante ►
 
+ 100€ DE CHÈQUES-VACANCES POUR LES AGENTS DE MOINS DE 45 ANS BÉNÉFICIANT D'UN PLAN D'EPARGNE SERVI EN 2020 - MISE A JOUR DU 11.09
Cliquez pour rendre cette question favorite

+ 100€ DE CHÈQUES-VACANCES POUR LES AGENTS DE MOINS DE 45 ANS BÉNÉFICIANT D'UN PLAN D'EPARGNE SERVI EN 2020 - MISE A JOUR DU 11.09

 
Posté le 11/09/2020

Mise à jour du 11 septembre 2020 sur les modalités pratiques d'application de la circulaire du 7 août 2020 (en PJ de ce post) 

- Cette mesure s'adresse pour des plans déjà servis ou en cours de l’être pour l'année 2020.

- Le dépôt d'un dossier en août 2020 et les mois suivants ne permet pas d'être éligible car le délai de mise en place du plan et la durée minimum de 4 mois d’épargne auront pour conséquence que les CV émis à la fin de l'échéancier auront une date d’émission en 2021 et non en 2020 (condition d'éligibilité à cette aide exceptionnelle).

- La DGAFP (direction générale de l'administration et de la fonction publique) va contacter progressivement tous les agents concernés via son prestataire DOCAPOSTE, il n'y a donc aucune démarche à entreprendre pour les agents.

·         Situation d’un plan servi, l’agent recevra 100 € CV Classic (10 chèques de 10 €) par voie postale.

·         Situation d’un plan en cours et à servir avant le 31 décembre 2020, l'agent se verra donc attribuer la valeur de 100 € à son épargne.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vous trouverez ci-joint une circulaire Fonction Publique relative aux chèques-vacances.

Elle précise les modalités de mise en œuvre d'une mesure dérogatoire, exceptionnelle et temporaire : aide de 100 € supplémentaires pour chaque bénéficiaire (âgé de moins de 45 ans) d'un plan d'épargne servi entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2020.

L'Administration justifie sa décision par le contexte exceptionnel de la crise sanitaire liée au COVID-19 et des conséquences sociales et économiques à venir sur l'économie du tourisme en France, 

Pour le SNICA-FO, cette disposition qui sera sans doute agréable pour les agents concernés, souligne l'incohérence d'un gouvernement qui d'un côté supprime des jours de congés et de l'autre, tente faussement de pallier les conséquences négatives sur le secteur du tourisme.

Rappelons que cette disposition dont le montant reste très modeste, exclut par ailleurs tous les agents bénéficiaires à partir de 45 ans.

Pour le SNICA-FO, la bonne santé de tous les secteurs (dont le tourisme) dépend d'une meilleure répartition des richesses qui conduirait à une augmentation sensible du pouvoir d'achat de nos concitoyens et aiderait à relancer l'activité.

En cela, les quelques "gouttelettes" accordées à une minorité de fonctionnaires par le biais de chèques-vacances, pour pallier la crise économique sans précédent qui commence à frapper le pays, apparaissent dérisoires.

Pour le SNICA-FO, seule une augmentation significative du point d'indice serait de nature à rattraper les pertes de pouvoir d'achat accumulées par les fonctionnaires depuis 20 ans et participerait concrètement au soutien de l'économie.

 

(c) 2014-2019 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools