Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

Ressource

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   ressource 12 sur 971   Suivante ►
 
Covid 19 : procédure spéciale pour les personnes vulnérables
Cliquez pour rendre cette question favorite

Covid 19 : procédure spéciale pour les personnes vulnérables

 
Posté le 05/05/2020

Y a-t-il une procédure spéciale pour les personnes vulnérables ?

(source : FAQ Covid 19 - Secrétariat général - Direction des ressources humaines - 24 avril 2020)

Dans le contexte de pandémie de COVID-19, afin de protéger les agents les plus vulnérables, ceux-ci sont invités à rester chez eux et ne participent pas au travail en présentiel.

Une liste de 11 critères pathologiques a été définie par le Haut conseil de la santé publique (HCSP) le 14 mars 2020 :

- Les patients aux antécédents cardiovasculaires : hypertension artérielle compliquée, antécédents d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;

- Les diabétiques insulinodépendants non équilibrés ou présentant des complications secondaires à leur pathologie ;

- Les personnes présentant une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale ;

- Les patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée ;

- Les malades atteints de cancer sous traitement ;

- Les personnes avec une immunodépression congénitale ou acquise (médicamenteuses : chimiothérapie anti cancéreuse, immunosuppresseur, biothérapie et/ou une corticothérapie à dose immunosuppressive, infection à VIH non contrôlé avec des CD4 <200/mm³, consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souche hématopoïétiques, liée à une hémopathie maligne en cours de traitement) ;

- Les malades de cirrhose au stade B au moins ;

- Les personnes présentant une obésité morbide (indice de masse corporelle > 40kg/m²) ;

- Les femmes enceintes à partir du 3eme trimestre de grossesse.

Les personnes vulnérables qui présentent une ou plusieurs de ces pathologies doivent être systématiquement placées en télétravail ou en ASA lorsque celui-ci n’est pas possible. Elles se rendent préalablement sur le portail de la CNAMTS (declare.ameli.fr) afin de déposer une déclaration : cela permet d’attester que l’agent est atteint d’une des pathologies justifiant cette position sans trahir le secret médical et sans qu’il ait à dévoiler son état de santé à son employeur. Une fois cette attestation établie, l’agent doit être mis télétravail ou en ASA.

Partager sur

 

(c) 2014-2019 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools