Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

Communiqués

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   ressource 2 sur 888   Suivante ►
 
REFORME DES RETRAITES :  LE SNICA-FO APPELLE SOLENNELLEMENT LES IPCSR ET DPCSR A CESSER LE TRAVAIL A PARTIR DU 5 DÉCEMBRE !
Cliquez pour rendre cette question favorite

REFORME DES RETRAITES : LE SNICA-FO APPELLE SOLENNELLEMENT LES IPCSR ET DPCSR A CESSER LE TRAVAIL A PARTIR DU 5 DÉCEMBRE !

 
Posté le 05/12/2019

Les inspecteurs et délégués,  grands perdants de la réforme des retraites voulue par le Gouvernement !

Cette réforme ne poursuit qu’un but : réduire les montants des pensions.

Parmi les plus grands perdants de cette réforme, on compte les IPCSR et DPCSR.


Nous avons fait les calculs* :

-330€ de pension pour les IPCSR

-350€ de pensions pour les DPCSR

 

En effet, en abandonnant la référence des six derniers mois dans le calcul de la pension, ce nouveau système les pénaliserait particulièrement, alors que leurs salaires sont faibles en début de carrière et qu'ils progressent péniblement dans un contexte de gel du point d'indice.

De surcroît, ce système serait encore plus pénalisant pour les femmes aux carrières interrompues, dans une profession largement féminisée.

En faisant le choix de ne pas augmenter la part des richesses consacrée au financement des retraites alors que le nombre de personnes retraitées va augmenter, le passage à un régime de retraite par points serait catastrophique pour nous.

Le déficit annoncé par le Conseil d’orientation des retraites en 2025 est mis en scène pour infuser le discours de recul social orchestré par le Gouvernement.

Par pur dogmatisme, ce dernier exclue des mesures permettant d’augmenter les ressources du système comme :

- l’augmentation des cotisations,

- l’augmentation des salaires,

- l’égalité salariale hommes-femme,

- ou un meilleur accès à l’emploi.

…en nous laissant entendre que cela n'est pas possible alors que ce n'est qu'un choix politique !

Le Gouvernement ne préconise ainsi qu’un allongement brutal et rapide de la durée de cotisation

Sans réaction massive de notre part, ce sera demain "travailler plus pour gagner moins" !

Aussi, le SNICA-FO demande solennellement aux inspecteurs et délégués de suivre ce mouvement et d’utiliser massivement le droit de grève à compter du 05 décembre 2019.

Ne lâchons rien.

Car nous sommes tous concernés, et dès aujourd'hui !

* Mode de calcul : simulation de la contre-réforme Delevoye/Macron en appliquant les hypothèses du rapport Delevoye (voir exemple de carrière IPCSR et DPCSR en PJ)

Le calcul actuel des pensions :

  • 75% du traitement indiciaire (donc sans les primes) des 6 derniers mois.

Le calcul après la réforme :

  • Le taux de cotisation qui ouvre des droits-retraite est de 25% (taux réel de 28%)
  • 10 euros cotisés donnent 1 point (donc taux d’acquisition de 2,5%)
  • Et le taux de conversion est de 0,55€ annuel pour 1 point (la valeur du point est celle du rapport Delevoye et ne préjuge pas de sa valeur réelle à la date de départ de l'agent).

Le calcul se fait sur toute la rémunération, primes comprises.

Et la cotisation intègre les primes, d’où le  « surcoût » assez important sur toute la carrière (taux de 11,10% pour l’agent). 

 

(c) 2014-2019 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools