Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

Communiqués

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   ressource 13 sur 847   Suivante ►
 
PASSAGE GRATUIT DE l’ETG DANS LE CADRE DU SNU :   OU COMMENT NOS IMPÔTS FINANCERONT DIRECTEMENT LES ACTIONNAIRES !
Cliquez pour rendre cette question favorite

PASSAGE GRATUIT DE l’ETG DANS LE CADRE DU SNU : OU COMMENT NOS IMPÔTS FINANCERONT DIRECTEMENT LES ACTIONNAIRES !

 
Posté le 20/06/2019

Si de prime abord d’aucun pourrait se féliciter d’une formation et d’un passage gratuits de l’ETG pour les jeunes dans le cadre du Service National Universel (SNU), on constate, lorsqu’on on gratte un peu le vernis de la communication officielle, que la réalité est beaucoup moins reluisante !
 

Une  formation très insuffisante !


Durée annoncée d’à peine 1/2 journée.
Le jeune est ensuite renvoyé sans aucune mesure d’accompagnement sur un site en ligne !
 
Conséquence prévisible : taux d’échec important en 1ère présentation dont se réjouiront les OA et leurs actionnaires !
 
 
Un gaspillage insensé de l’argent public !
 
Comment est « financé » ce premier passage ?
Par l’impôt bien-sûr !
 
Examinons ce scandale de plus près :
Avant la privatisation de l’ETG, les impôts payaient des IPCSR fonctionnaires qui faisaient passer l’ETG gratuitement.
Mais dorénavant, pour la 1ère présentation, les impôts paieront directement l’entreprise privée (OA) qui en plus des salaires, dégage un bénéfice et des dividendes pour ses actionnaires !
 
Bilan : en une journée un IPCSR faisait passer  en moyenne 120 candidats ; demain dans le cadre du SNU, l’Etat paiera directement 3600€ à SGS et ses actionnaires pour le même volume de candidats en 1ère présentation !
Un gaspillage insensé de l’argent public !
 
La concurrence libre et non-faussée promue par les ultra-libéraux n’a jamais fait baisser les prix durablement dans aucun secteur (énergie, téléphonie, transport…), bien au contraire : en voici une nouvelle preuve dans le permis de conduire !
 
De plus, étant donné le taux d’échec probablement important sur ce premier passage « gratuit », il y a fort à parier que le candidat finira quand même par payer d’autres passages : le scénario idéal pour les OA !
 
Enfin cet examen gratuit ne s’adressera qu’aux jeunes de 16 ans (dans le cadre du SNU obligatoire dans quelques années) : les jeunes cyclomotoristes entre 14 et 16 ans continueront donc d’être lâchés sur la route sans même que l’Etat ne se soit assuré de leur niveau de connaissance de la réglementation ! Un véritable scandale…


Le SNICA-FO continue de revendiquer une ETG passée au collège dès l’âge de 14 ans avec une formation adaptée et dispensée gratuitement durant les 4 années du collège.

 

Voilà une revendication socialement juste et enfin responsable lorsqu’il en va de la vie de nos jeunes sur les routes.

 

(c) 2014-2019 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools