Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

Ressource

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   ressource 10 sur 818   Suivante ►
 
AGRESSIONS EN INDRE ET LOIRE ET A RUNGIS
Cliquez pour rendre cette question favorite

AGRESSIONS EN INDRE ET LOIRE ET A RUNGIS

 
Posté le 27/03/2019

Indre et Loire

Mardi 26 mars, sur le centre de Parçay-Meslay en Indre et Loire (37), un candidat en 4ème présentation a pris à partie un collègue dès le retour sur le centre d’examen.

Le candidat, en pression depuis l’intervention au frein de l’IPCSR, a d’abord exigé de connaître immédiatement le résultat. Après l’explication de notre collègue visant à rappeler la procédure d’annonce différée, le candidat s’est mis à copieusement l’insulter puis à le menacer : « Tu as intérêt à me le donner sinon je vais te niquer ! ».

L’intervention du patron de l’EECSR a permis  à notre collègue d’aller s’enfermer sur le centre d’examen, le temps que le candidat soit évacué par l’auto-école.

Immédiatement informé, le DPCSR est venu sur place. Un dépôt de plainte sera déposé dans la journée et la DDT indique, via son directeur, qu’elle va tout mettre en œuvre pour déposer plainte elle-même.

Le SNICA-FO interviendra lors du prochain CHSCT et un rappel devra également être fait aux auto-écoles du département.

Le SNICA-FO apporte à notre collègue très choqué l’aide et les conseils nécessaires dans l’ensemble de ses démarches.

 

Rungis

Ce mercredi 27 mars, un candidat mécontent de son ajournement au freinage en plateau moto, a agressé deux IPCSR qui évoluaient en double dans le cadre de la formation 2 roues. Malheureusement, comme à l’accoutumée, les insultes et les menaces ont fusé : « donne-moi ton numéro qu’on se retrouve à l’extérieur ! ».

En solidarité, tous les collègues de Rungis ont immédiatement cessé le travail et ont quitté le centre d’examen.

Les collègues sont accompagnés par notre déléguée syndicale qui était sur place.

Le SNICA-FO  interviendra au prochain CHSCT local. Nous avions été à l’origine de la mise en place d’audits de sûreté dans ce département. Il revient désormais à l’Administration de nous présenter les préconisations des auditeurs,  les décisions prises ainsi que leur calendrier de mise en œuvre.

 

(c) 2014-2016 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools