Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

Ressource

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   ressource 10 sur 808   Suivante ►
 
Nouvelles agressions dans le Val d'Oise !
Cliquez pour rendre cette question favorite

Nouvelles agressions dans le Val d'Oise !

 
Posté le 07/03/2019

Le 06 mars, une IPCSR examine sur le centre d'Argenteuil un candidat qui termine sans commentaire particulier sa prestation. Elle continue de travailler avec cette auto école.
Peu après, l’agresseur demande par sms à son accompagnateur ce qu’il en pensait. Il répond qu’il ne sait pas, car l’IPCSR a formulé deux ou trois remarques.
Lorsque notre collègue revient sur le centre, l'usager se dirige vers la portière du véhicule où elle se trouve et lui dit : « vas y, donne moi le résultat sale pute ! ».

Le moniteur descend et s’interpose. Dans la foulée, le candidat, hors de lui, fait les cent pas sur le centre d’examen.
Un autre collègue, inquiet de la situation, arrive pour voir ce qui se passe, s'entretient avec l'IPCSR insultée et retourne vers l'auto-école avec laquelle il travaille. Le candidat vient alors le voir : « vas y, c’est quoi ces embrouilles, connard ! ».
Il s’en prend aussi au moniteur, qui fond en larmes.

Suite à ces agressions, le DPCSR a ordonné l’arrêt de tous les examens, sur tout le département. Sur ce point, l'administration locale a fait preuve d'une exemplarité certaine.

Une plainte a été déposée.

Le même jour, un IPCSR missionné sur le centre poids-lourds de Cergy a été pris pour cible d'un tir de pistolet airsoft lors d'une séance d'examens !

Plusieurs impacts ont été observés sur les véhicules (véhicule de service et camion du centre de formation).

Les tirs provenaient d’un camp de gens du voyage.

L'agent a tout de suite tenté de se mettre à l’abri et l'ensemble des personnes présentes a quitté les lieux. 

L'Administration et l'agent portent plainte pour ces faits inadmissibles afin qu'une enquête soit diligentée et que les coupables soient retrouvés. Nous avons d'ores et déjà contacté le collègue concerné pour l'assurer de notre soutien. 

Soulignons que conformément à la revendication du SNICA-FO, des audits de sûreté ont déjà été menés. Mais certaines préconisations n'ont pas encore pu être concrétisées. Pour limiter le risque, il est donc indispensable que l'Administration traduise au plus vite par des actions et des aménagements concrets l'ensemble des mesures inscrites sur le compte-rendu de ces audits !

 

(c) 2014-2016 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools