Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

Documentation

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   ressource 9 sur 500   Suivante ►
 
La DSR invente l'examen fantôme
Cliquez pour rendre cette question favorite

La DSR invente l'examen fantôme

 
Posté le 01/12/2017

Suite à la mise en service de la nouvelle version de l'application APEP (1.2.4), la DSR vient de diffuser un document intitulé : "APEP Android - Guide de passage des épreuves".

Il est à noter qu'en deux jours, ce document a déjà subi une deuxième version (en PJ), certains sujets ayant manifestement été "oubliés" dans la première mouture.

Le SNICA-FO se félicite de cette mise en œuvre qui valide trois de ses revendications sur les tâches administratives, à savoir :

- la disparition prochaine du dossier 02 papier,

- la réduction annoncée du nombre de vérifications administratives,

- la possibilité d’annuler un CEPC si l’IPCSR s’aperçoit d’une erreur. Attention, si la tablette n’est pas en mode avion, le résultat remonte automatiquement quand même. Raison de plus pour préférer le mode avion, qui permet également de limiter les ondes électromagnétiques.

Pour autant, la procédure imaginée par la DSR, dans les cas où la tablette ne peut être utilisée et que les documents papiers sont absents (car désormais facultatifs), est catastrophique !

Réalisation d'un examen "sous réserve" !

Rédaction d'un CEPC papier, au vu des seuls renseignements portés sur le bordereau de l'auto-école et sur la pièce d'identité !

Vérification de la recevabilité a postériori dans Aurige, au moment de la saisie manuelle du résultat !

Annulation du CEPC papier et modification du bordereau en cas d'irrecevabilité !

Pour tous les IPCSR, qui subissent depuis déjà de nombreux mois le manque de fiabilité des moyens informatiques, cette "solution" est inacceptable !

Il n'appartient pas aux IPCSR  de pallier les errements de l'administration, en réalisant des examens fantômes, destinés à être annulés si les conditions administratives ne sont finalement pas remplies, qui plus est en leur occasionnant un surcroit de travail administratif !

Le SNICA-FO revendique que les candidats soient tenus de continuer à amener leur dossier papier. Ainsi en cas de dysfonctionnement de la tablette, l’IPCSR pourra malgré tout effectuer les vérifications administratives avant l’examen et éviter ainsi l’usine à gaz chronophage concoctée par la DSR.

PS : en pièce jointe, vous trouverez également la nouvelle demande de visite médicale.
Cette lettre est adressée à tout candidat (quel que soit le résultat) pour lequel une des réserves suivantes a emporté la nécessité de le soumettre à un contrôle médical :
- validité administrative de l’avis médical expirée (2ans),
- délai d’aptitude médicale temporaire dépassé,
- test de la vue non concluant,
- autre observation nécessitant un contrôle médical.

 

(c) 2014-2016 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools