Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

Médias

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   ressource 77 sur 471   Suivante ►
 
Article de presse : «Le niveau des candidats baisse»
Cliquez pour rendre cette question favorite

Article de presse : «Le niveau des candidats baisse»

 
Posté le 20/04/2017

     Publié par la Dépêche du midi le 18 avril 2017     

«Oui, le niveau des prétendants aux permis de conduire a baissé ces dernières années», s'inquiète Laurent Deville, secrétaire général adjoint du Syndicat national Force Ouvrière des inspecteurs, cadres et administratifs du permis de conduire et de la sécurité routière (SNICA-FO).

Selon lui, cela ne s'explique pas uniquement par la multiplication des candidatures libres.

Depuis la mise en place de la réforme Cazeneuve en 2014, qui a entraîné la privatisation des examens au code de la route, les quotas d'inscriptions pour les examens ont beaucoup trop augmenté. «Avant, on attendait que l'élève soit rodé pour l'inscrire à l'examen de conduite. Désormais, il y a tellement de disponibilités que les auto-écoles envoient des jeunes qui ne sont pas nécessairement prêts. Le taux d'échec au permis B augmente constamment», analyse le syndicaliste. Et les incivilités aussi… «Plus ça va, plus on a du travail, et moins nous sommes protégés ! Les violences verbales ou physiques sont fréquentes. Ces apprentis conducteurs qui apprennent seuls ont plus de chance d'être recalés. Ils s'en prennent à nous», raconte cet inspecteur.

«Nous recevons 13 candidats par jour. C'est difficile à tenir», souligne Laurent Deville.

Son syndicat était contre la privatisation d'une partie de ce secteur d'activité. «Il suffisait, selon nous, de recruter une dizaine d'examinateurs. L'Etat a voulu éradiquer le problème. Le gouvernement a tiré sur une mouche avec un Bazooka», estime-t-il. Résultat ? «L'offre est supérieure à la demande, et nos conditions de travail se dégradent…»

_____________________________________________________________________________

Le chiffre : 68 jours >délais d'attente pour repasser son Code de la route.

Depuis 2014, les délais d'attente pour repasser le permis sont passés de 98 jours à 68 en Haute-Garonne.

La Dépêche du Midi

 

 

(c) 2014-2016 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools