Voulez-vous vraiment supprimer cette actualité ?

Editos

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   actualité 3 sur 328   Suivante ►
 
NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES IPCSR ET DPCSR AU 1ER JANVIER 2019

NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES IPCSR ET DPCSR AU 1ER JANVIER 2019

Tags

  • salaires
  • paye
Posté le 26/02/2019

Vous trouverez en PJ de ce post, les nouvelles grilles indiciaires (IPCSR & DPCSR) en vigueur depuis le 1er janvier 2019.
Ce sont les dernières "cacahuètes" du protocole PPCR dont vous trouverez ci-dessous les contre-parties dommageables, que les syndicats signataires de ce protocole se gardent bien de rappeler.
 
 
RAPPEL SUR L'ARNAQUE PPCR
 

Rejeté en 2015 par trois syndicats majoritaires dont FO, le texte entre progressivement en vigueur depuis le 1er janvier 2016.

Cette nouvelle grille qui représente la dernière étape de PPCR, devait rentrer en vigueur en janvier 2018, mais le gouvernement a décidé unilatéralement de la décaler d'un an !

  

Quelles conséquences pour les fonctionnaires ? 

  • La perte de pouvoir d’achat devient la règle (perte évaluée à 8% depuis 2010, et à presque 20% depuis 2000 !)
  • PPCR n’augmente pas le point d’indice et a servi de prétexte au gouvernement pour limiter la revalorisation attendue par les agents à 1,2% sur deux ans : 0,6% en juillet 2016 et 0,6% en février 2017 : une aumône !
  • En outre, cette "revalorisation" est absorbée par les hausses successives des cotisations de retraite...
  • Ce protocole indique que la valeur du point d'indice dépendra dorénavant "des principaux indicateurs macroéconomiques" (taux d'inflation, croissance du PIB, évolution des salaires). FO revendique l'indexation du point d'indice sur l'évolution des prix !
  •  Allongement des durées de carrières :
    • Durées dans les grades plus longues.
    • Fin des mois de bonifications
    • Diminution du nombre de promotions

Ce sont les agents qui financent les maigres points d'indice de leur grille ! 

  • Éligibilité à la GIPA compromise (Garantie individuelle de pouvoir d’achat)

Le transfert prime/points (TPP), qui sert d'alibi pour vanter le dispositif, alors que ce qui est gagné sur l'indiciaire est perdu sur la prime, va rendre inéligible un bon nombre de fonctionnaires à la GIPA, tout en restant anecdotique pour le calcul de la pension de retraite. 

FO revendique la transformation de 40% de la prime en points pour les B et 45% pour les A, afin que la mesure ait un réel impact sur le montant perçu à la retraite.

Pièces jointes

Partager sur

Toute l'actualité

Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 33
 

(c) 2014-2019 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools